Léonard STEFANICA

COMÉDIEN – MUSICIEN

Léonard Stefanica est né d’un père flutiste et d’une mère musicothérapeute. Il commence le violon à l’âge de quatre ans et obtient par la suite un Master d’Interprétation au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève. En 2010, il suit les cours de « Commedia dell’arte » de Jocelyne Queloz, avant d’intégrer, en 2011, la formation d’art dramatique du Cours Myriade et les cours d’improvisation théâtrale de la LILYADE (Ligue d’Improvisation Lyonnaise Amatrice) à Lyon.

Au théâtre, il a joué dans Les Cyprès d’Isabelle Megevand, mise en scène de Monique Decoster (2010), Tais toi et parle moi d’après David Thomas, mise en scène de Jérôme Fonlupt (2012), A dieu à L’amour écrit et mis en scène par Jean Pétrement (2012), Don Quichotte adaptation et mise en scène de Jean Pétrement (Festival d’Avignon 2012), 44 Duos pour violons de Béla Bartok, mise en scène de Jean Pétrement (Festival d’Avignon 2013 – 2015), Baxtalo Drom mise en scène de Baija Lidaouane (2013 – 2014), Le Masque des matadors écrit et mis en scène par Baptiste Mongis (2014), Qui, si je crie de Rainer Maria Rilke, mise en scène de Baptiste Mongis (2014 – 2015), Farces du Moyen-âge, mise en scène de Christophe Véricel (2014 – 2015), Aladin et la lampe merveilleuse de Christophe Véricel, mise en scène de Jérôme Fonlupt (2015 – 2016)

Parallèlement il mène une carrière de violoniste classique (soliste et musique de chambre) et de musicien dans le groupe TISIPHONE. Il compose également de la musique pour le théâtre et le cinéma.